Mot de passe perdu

Qui sommes-nous ?

Courtier spécialisé dans le financement

Notre société existe depuis 2010. Nous possédons une solide expérience sur le marché des professionnels et des entreprises.

Le site Courtage.Pro permet de créer et de suivre le financement de votre projet de manière participative. Réunissez les acteurs de votre projet et nos partenaires.


Nos équipes sont disponibles pour vous accompagner à toutes les étapes de votre demande financement (Création de la demande en ligne, validation, mise en place...). Contactez-nous au numéro ci-dessous.


02 43 78 94 98

Crédit Bail

Définition

Le crédit-bail, appelé aussi "leasing", permet de financer des équipements sans apport.
Le crédit bailleur met à la disposition de l'entreprise un bien :

  • pour une durée déterminée,
  • moyennant une redevance périodique

Il peut donc être une solution intéressante de financement de matériels tant de production qu'administratif ou de véhicules.

Modalités de mise en œuvre

Le crédit-bail concerne toutes les entreprises, quel que soit votre statut juridique. Le crédit bailleur examine la situation financière de l'entreprise et donne son accord sur le bien financé.
Un contrat est établi qui prévoit les modalités de cette location sur :

  • le matériel attaché au contrat
  • la redevance périodique
  • le montant de la valeur résiduelle du bien

Le locataire doit justifier de l'assurance de ce bien.

Quels sont les avantages du crédit-bail ?

L'entreprise bénéficie de matériels performants sans avoir grevé sa trésorerie d'un apport financier.
Seul un dépôt de garantie peut être demandé au début du contrat ainsi qu'un loyer d'avance.
Le crédit-bail permet à l'entreprise d'attendre la fin de son contrat (d'une durée de 2 à 7 ans) pour réfléchir à l'acquisition de ce matériel, à la souscription d'un nouveau contrat pour un nouveau matériel ou à toute autre forme de financement.
Le crédit-bail s'avère donc intéressant pour les matériels frappés d'obsolescence rapide (informatique, bureautique, etc.).
Le crédit-bail est une location : le matériel ne figurera donc pas à l'actif du bilan de l'entreprise tant que l'option d'achat n'est pas levée. Les opérations de crédit-bail figurent dans les annexes du bilan et dans la liste des engagements donnés.
Les redevances de crédit-bail sont déductibles fiscalement sur une durée différente des amortissements fiscaux du bien.
Les loyers sont des charges déductibles du bénéfice imposable de l'entreprise. L'avantage fiscal est d'autant plus important que la durée du remboursement est courte.
Il évite un décalage important entre la TVA payée et la TVA collectée.

Quelles en sont les limites ?

L'utilisation du crédit-bail présente deux limites :

  • Le coût peut être supérieur à celui d'un prêt bancaire traditionnel.
  • L'utilisation d'équipements standards principalement.